A propos

d'Un air d'Italie

Voyage aux origines de la chanson italienne, au cœur de Naples et de ses mélodies emblématiques

Cristina Marocco est une actrice et chanteuse italienne. Elle est née à Turin où elle s’est formée à la danse, à la musique et au théâtre, avant de s’installer en France il y a presque vingt ans. C’est à Paris que Cristina Marocco devient chanteuse et connaît le grand public en interprétant le duo “J’ai tout oublié” aux côtés de Marc Lavoine et en publiant par la suite les albums “A côté du soleil” (Emi Music France), et “Je te dirais que tout est beau” (Pias).

S’imprégnant d’abord de la culture musicale française, elle retrouve aujourd’hui ses racines avec la chanson napolitaine, un patrimoine inestimable de mélodies et de textes d’une immense richesse et beauté.

Avec la complicité du musicien Gabriele Natilla, jouant de la guitare du XIXe siècle (dite “guitare romantique“), la chanteuse nous promène dans l’âge d’or de la chanson parthénopéenne en interprétant des chansons écrites entre 1835 (Te voglio bene assaje) et 1945 (Monasterio e’ Santa Chiara). Ces compositions typiquement napolitaines, quand elles ne touchent pas au sublime, comme dans I’ te vurria vasà (Russo – Di Capua) ou Era de Maggio (Costa-Di Giacomo), célèbrent l’amour, la mélancolie, la nostalgie ou la joie, mêlant sans crainte la passion au grotesque, le tragique à l’humour, atteignant ainsi à l’universel.

Mais le voyage ne s’arrête pas là. Si la ville de Naples a eu une importance capitale dans le développement de la chanson en Italie, d’autres époques et d’autres lieux ont contribué à bâtir les fondations de la chanson italienne. Cristina nous entraîne alors un peu plus au nord de son pays pour une incursion dans le répertoire de Monteverdi, Falconieri, Barbara Strozzi ou Alessandro Scarlatti, accompagnée cette fois au théorbe ou à l’archiluth joués par le virtuose Gabriele Natilla.

©2019 Cristina Marocco - unairditalie@gmail.com

  • Cristina Marocco
  • Cristina Marocco
  • Cristina Marocco